LE MANIFESTE DES ÉCONOMISTES «PROGRESSISTES» CONTRE L’AUSTÉRITÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE MANIFESTE DES ÉCONOMISTES «PROGRESSISTES» CONTRE L’AUSTÉRITÉ

Message par Admin le Ven 14 Fév - 13:44



LE MANIFESTE DES ÉCONOMISTES «PROGRESSISTES» CONTRE L’AUSTÉRITÉ


robertbibeau@hotmail.com

14.02.2014

http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/le-manifeste-des-economistes-progressistes-contre-lausterite/

Je suis athée, je ne fréquente aucune mosquée – aucune synagogue – aucun temple – aucune chapelle – mais je visite l’agora des réseaux sociaux ou la petite-bourgeoise sévit impunément. Mes pérégrinations m’ont amené sur un site web qui se «Presse à gauche»…un peu trop pressé semble-t-il car ces propagandistes diffusent un communiqué annonçant la parution du manifeste publié par quelques «économistes gauchistes keynésiens» (sic) implorant le gouvernement de changer ses politiques d’austérité. Le gouvernement Harper a-t-il la possibilité de modifier ses politiques économiques, en a-t-il la volonté et doit-il en changer ?

Quelle serait la volonté de ce groupe d’économistes universitaires «progressistes» canadiens qui d’un élan du cœur font appel à Stephen Harper pour qu’il abandonne ses politiques d’austérité et fasse preuve de générosité envers le secteur privé ? Lisez le communiqué publié par ces écervelés : «Ceci aidera le secteur privé à solidifier sa santé financière et l’incitera à accroître ses propres investissements, menant ainsi à une reprise de la croissance du secteur privé. Au contraire, la réduction des dépenses gouvernementales créera davantage d’incertitude chez un grand nombre de ménages et d’entreprises au Canada et elle affaiblira l’activité économique» (1).

Misérables universitaires, Harper applique exactement la politique que les banquiers, les financiers et les PDG des entreprises monopolistes canadiennes et québécoises lui réclament, celle que vous lui suggérez.

Ce qu’énoncent les économistes patentés est faux, à savoir que : «pendant la guerre, la crainte des déficits budgétaires a été mise de côté, et l’économie canadienne s’est vite rétablie». Cinquante millions de morts plus tard l’économie canadienne n’était toujours pas rétablie contrairement à ce que prétendent ces malappris. Au contraire, au sortir de la guerre la dette publique était catastrophique et c’est la reconstruction d’après-guerre, en Europe et en Asie, après toutes ces tueries, qui a permis aux monopolistes d’Amérique (USA + Canada) de profiter de la relance de l’économie d’après-guerre et de la guerre de Corée. Suggèrent-ils ces petits-bourgeois anémiés que les gouvernements des pays industrialisés devraient amorcés une troisième guerre mondiale pour relancer l’économie tétanisée ?

Les économistes polémistes racontent dans leur missive adressée au Premier ministre que : «Nous croyons que ces politiques d’austérité constituent une grave erreur. Non seulement la réduction des dépenses gouvernementales est inappropriée dans le contexte actuel, mais de plus la préoccupation première du gouvernement fédéral devrait être l’obtention de revenus élevés et le plein emploi pour tous les Canadiens» (2).

Prenez note que tous les signataires de cette supplique sont des PHD en économie – de ces gens invités à vous expliquer comment faire marcher l’économie et comment remédier à l’anarchie du système. Pourtant, pas un de ceux-ci ne sait que le système économique fonctionne normalement en ce moment, obéissant aux lois impératives de sa gouvernance interne et que le gouvernement Harper en recevant le pouvoir politique des mains des capitalistes monopolistes qui ont financé son élection a reçu la mission de développer les politiques requises pour que ce système poursuive sa mission suprême. Si Stephen Harper impose des politiques d’austérité c’est que l’économie canadienne est engagée dans une crise systémique globale et mondiale face à laquelle l’impérialisme canadien ne possède aucun levier pour inverser cette panade (3).

Le gouvernement canadien ne peut que réguler afin de pallier au plus pressé, soit tenter de maintenir la profitabilité des entreprises privées canadiennes et étrangères implantées au pays. Il est terminé le temps de l’essaimage des subsides gouvernemental pour gonfler un marché paralysé. Cette «solution» a été tentée par l’État-providence au cours des trente dernières années. Désormais, l’État-corporatiste transmet directement – sans aucun intermédiaire – le fruit des impôts et des taxes arrachés aux salariés et le dépose dans l’escarcelle des multimilliardaires et des banquiers. Le Québec s’est fait le champion de ces subsides aux entreprises mais les autres gouvernements en font autant.

Ces économistes universitaires sont tellement incompétents qu’ils sont incapables d’observer la réalité. Ainsi, ils pleurnichent que : «la préoccupation première du gouvernement fédéral devrait être l’obtention de revenus élevés et le plein emploi pour tous les Canadiens» (4).

Prétentieux petits Phd, il n’y a aucune réduction des dépenses gouvernementales d’annoncées, au contraire, le budget fédéral déposé à la chambre des Communes le 12 février 2014 annonce une stabilité des dépenses fédérales soit 280 milliards $ de déboursés (prévisions dépassées chaque année) alors qu’elles ont été de 282 milliards en 2013-2014 et elles étaient de 277 milliards $ en 2011-2012 tandis que les revenus élevés s’accroissent chaque année depuis dix années (5).

En résumé, le gouvernement Harper fait exactement ce que vous lui recommandez et pourtant la crise systémique sévit depuis. Quant au «plein emploi pour tous les canadiens» dont vous vous gargarisez, aucun canadien ne l’a jamais vu ni ne le verra jamais car ce «grigri» est proscrit par la loi du profit.

De grâce retournez à vos cahiers dans vos universités écoliers déjantés(6).

Autres analyses économiques» http://www.robertbibeau.ca/Palestine.html

(1) http://www.pressegauche.org/spip.php?article16597
(2) http://www.progressive-economics.ca/2014/02/11/economists-against-austerity/
(3) http://www.les7duquebec.com/7-au-front/crise-economique-et-austerite-2e-partie/
(4) http://www.pressegauche.org/spip.php?article16597
(5) http://www.parl.gc.ca/Content/LOP/ResearchPublications/2010-08-f.htm#a2
(6) http://www.les7duquebec.com/7-au-front/speculation-contre-la-devise-canadienne/



Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 58
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur http://declin-imperialiste.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum