DE L'INSURRECTION À LA RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE (4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DE L'INSURRECTION À LA RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE (4)

Message par Admin le Jeu 2 Juil - 1:07

CHAPITRE 4 DE L'IMPÉRIALISME MODERNE


57. Depuis l'aube des temps, le monde a connu quatre différents modes de production. Le mode de production primitif sans classes sociales (chasseur-cueilleur) ; le mode de production esclavagiste (esclaves et hommes libres) ; le mode de production féodal (serfs et seigneurs) ; le mode de production capitaliste (prolétaires et bourgeois). Le monde connaitra un jour un nouveau mode de production sans classes sociales, le communisme. Pour l'instant, nous étudierons l'évolution du mode de production capitaliste (MPC).

58. Au cours de l'histoire, suivant les aléas de la lutte de classes - propulsée par les contradictions inhérentes à chaque mode de production - l'évolution a porté chaque système de production de sa phase d'émergence révolutionnaire, à sa phase de croissance à son stade de dégénérescence impérialiste l'entraînant vers l'effondrement. Notamment, il y eut l'empire du Milieu (Chine), l'empire Romain, l'empire Byzantin, l'empire espagnole, l'empire austro-hongrois, l'empire Russe, l'empire Ottoman, le Second empire français, l'empire Britannique, le IIIe Reich Allemand et l'empire américain. Bien que superficiellement semblable (puissance militaire, hégémonie, guerre d'expansion , pillage de ressources extérieures, etc.) le stade impérialiste diffère en fonction des caractéristiques de mode de production et d'échanges qui le supporte.

59. L'impérialisme moderne se caractérise par sept processus économiques enchevêtrés. L'impérialisme moderne c'est d'abord la monopolisation de la propriété des moyens de production, d'échange et de communication. L'impérialisme capitaliste moderne c'est aussi la concentration de la richesse - du patrimoine social disent les économistes bourgeois - du capital - entre les mains de quelques milliers de grands capitalistes financiers internationaux. C'est aussi l'intégration de tous les secteurs industriels, commerciaux et financier en une seule et même économie politique interdépendante. C'est aussi la globalisation des moyens de production (des forces productives notamment), et la mondialisation des rapports sociaux de production . l'impérialisme moderne c'est enfin la financiarisation des échanges et la tertiarisation d'emplois précaires et non productifs de plus-value.

60. Ceci signifie-t-il « qu’aussi longtemps que l’impérialisme disposera d’une réserve d’accumulation dans les pays économiquement les plus retardataires où une grande partie de la population vit encore d’une agriculture de subsistance en marge de la grande industrie, le mode de production capitaliste [à son stade impérialiste moderne] disposera d’une réserve de croissance potentielle pour l’extension de ses forces productives, de ses moyens de production, pour l’accumulation de la plus-value et des profits à réinvestir pour sa reproduction élargie »? Peut-on déduire de cette réflexion faite par Marx en 1859 que « la classe capitaliste monopoliste mondiale pourra continuer à utiliser une portion des profits spoliés dans les pays dominés du tiers-monde afin de corrompre l’aristocratie ouvrière et la petite bourgeoisie des pays impérialistes déclinants ou ascendants en Occident. » ?

Aucunement, il suffit d’observer les assauts répétés de la grande bourgeoisie dans tous les pays d’Occident contre ce que les réformistes de gauche comme de droite appellent les « acquis sociaux » de la « classe moyenne » dans une pléthore de mesures dites « d’austérité » pour comprendre que le temps présent n’est plus à l’État providence pour les petits-bourgeois paupérisés qui sont tous intimés de se serrer la ceinture et de s’incliner devant leurs maîtres capitalistes qui malgré l’énorme réserve de travailleurs du tiers-monde ne parviennent plus à maintenir leurs taux de profits et donc à assurer la reproduction élargie du système d’exploitation et d’expansion impérialiste moderne.

61. Le courant de pensée économiste kautskyste applique mécaniquement les apophtegmes édités par Marx à la fin du XIXe siècle et oublie de confronter leurs compréhensions des écrits de Marx à la réalité concrète qui les entoure. La crise économique de l’impérialisme moderne est systémique global et mondial et cela malgré le fait qu’il reste des ressources et des forces productives à harnacher et à exploiter. Il faut relire le précepte de Marx et noté qu’il souligne qu’un mode de production – une formation sociale – ne pourra « jamais [être définitivement renversé] avant que soient développées toutes les forces productives qu’elle est assez large pour contenir », ce qui ne réfère pas du tout à la disponibilité des ressources naturelles et des travailleurs salariés à exploiter, mais à la capacité pour ce mode de production, pour cette formation sociale, d’en assurer le développement et l’exploitation pour les finalités du système d’économie politique en vigueur dans la formation sociale concernée.

62. De plus, les économistes vulgaires nient que sous l’impérialisme moderne le développement économique se poursuit de manière inégale, combinée et par bonds et que ce processus produit une division internationale du travail mondialement intégrée où certains pays ont pour fonction d’extraire les ressources du sol, de la mer, de la nature, alors que d’autres ont pour « mission » de les transformer et d’autres pays, d’autres salariés, de les consommer afin d’engendrer les conditions du prochain cycle de reproduction élargie du capital pour un nouveau cycle de valorisation des profits. Nous observons, avec Lénine, que le mode de production capitaliste à son stade impérialiste moderne a développé toutes les forces productives, non pas potentiellement disponibles, mais qu’il est assez large pour contenir (reproduire et valoriser).




Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 58
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur http://declin-imperialiste.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum