Les évènements s’accélèrent, le chaos approche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les évènements s’accélèrent, le chaos approche

Message par Admin le Jeu 19 Mar - 0:32

Par Jim Willie CB. 12.03.2015. Webmagazine (Lien URL à la fin de l’article).

http://www.les7duquebec.com/7-au-front/les-evenements-saccelerent-le-chaos-approche/#comment-131166

[J’invite les lecteurs intéressés par l’économie politique à lire attentivement cette analyse de M. Jim Willie. De la vraie analyse économique par un expert qui s’aventure aussi loin qu’il le peut. Ici, pas de langue de bois. Les vrais enjeux internationaux sont exposés à qui sait lire et comprendre. Robert Bibeau].



*******



Ceux qui s’attendaient à voir les évènements s’accélérer dès le mois de janvier 2015 n’auront pas été déçus. En temps normal, des évènements importants se produisent à quelques semaines d’intervalle, voire quelques mois. Mais au cours de ces trois dernières semaines, dix évènements de taille se sont déjà produits. Leur succession s’est dramatiquement accélérée. La grande accélération a commencé. Quelque chose de terrible arrive droit vers nous. Les évènements en question sont à observer en détail, puisqu’ils ont tous d’importantes implications et conséquences.



*******



La Russie a sauté du train du recyclage du pétrodollar. Ses échanges commerciaux pétroliers ne seront désormais plus établis en dollars. Ils seront à partir de maintenant établis en roubles. Attendez-vous à voir des roubles transformés en renminbis dans le cadre des échanges bilatéraux de la Russie avec la Chine. L’action de la Russie s’intègre dans le cadre de la disparition du pétrodollar. La Russie n’a fait que réagir au boycottage lancé par les États-Unis.


[Cette nouvelle permet de comprendre pourquoi Pat Buchanan un républicain réactionnaire a reçu l’ordre de tendre la main à Poutine afin de lui permettre de sortir du cul-de-sac dans lequel les États-Unis l’ont coincé et de se réconcilier avec les USA. Parions que Poutine refusera l’offre américaine trop tardive et conservera ses accointances avec la Chine. Robert Bibeau].



La Suisse a mis fin à l’arrimage de sa devise avec l’euro. Pendant plus de trois ans, la banque centrale suisse a maintenu ses réserves d’euros, qui s’élevaient quelque part autour de 800 milliards d’euros. La situation est finalement devenue insoutenable. La Suisse maintenait alors une position à la vente sur le dollar tout en ayant une position à découvert sur l’or, et a finalement décidé de renverser la donne. L’équipe Langley disposait de milliards de francs suisses pressés sur des palettes. Et elle en a grandement profité. Les Suisses semblent avoir ouvert les portes de l’enfer pour le marché de l’or, et se sont peut-être retrouvés écrasés par un appel de marge à mesure que l’or physique prêté s’amenuisait.


Les Grecs se sont préparés à quitter l’Union européenne et à faire défaut de leur dette. Le parti Syriza a gagné les élections, avec une majorité de gauche. Apparaîtront ensuite de sévères perturbations. Il se peut qu’ils impriment de la monnaie pour rembourser leur dette externe, ce qui serait une justice bien ironique. Attendez-vous à en voir des répercussions en Grèce et au travers de l’Europe, dans le même temps que les Russes feront danser la carotte d’un pipeline sous le nez des Grecs. Avec ce pipeline arriveront des revenus significatifs en Grèce. Le pays quittera l’Union européenne, c’est une certitude. Il exportera bientôt des produits alimentaires vers la Russie, et relèvera son économie.


[À l’intention de la go-gauche, voici l’explication du voyage du premier ministre grec en Russie. La Russie qui navigue en eau trouble en Mer Égée. Sous peu, le prolétariat grec pourrait bien travailler pour un nouveau maître – Russe – plutôt qu’un ancien maître Allemand. Mais attention, la Grèce impérialiste est solidement arrimée à l’économie européenne. Rien n’est joué. L’Allemagne pourrait rebondir dans cette affaire, la Grèce faisant partie de sa zone d’influence, pas assurée que la Russie soutiendra la Grèce face à l’Allemagne. Robert Bibeau.]

crise1

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé son dernier programme de QE en date. Elle devrait se lancer dans une vague d’achats d’actifs et d’obligations, dans l’espoir de ne pas les voir devenir stériles et corrosifs en termes de gestes coopératifs avec les pays membres. Quels qu’en soient les détails, les Allemands se font une joie de critiquer les procédures de Draghi. L’opposition fait rage entre la BCE et la Bundesbank. Je suis certain que l’Allemagne quittera elle aussi l’Union européenne, qu’elle quittera l’euro, et enfin l’OTAN. Les oppositions à la décision de Draghi mèneront à une crise en Union européenne.


[Pour ma part, je crois plutôt que Draghi sera répudié. L’Europe ne peut se maintenir sans la puissance industrielle allemande et l’Allemagne n’aura pas l’autorisation de quitter l’OTAN. Robert Bibeau]



Avec la mort du roi Abdullah commence une période de transition pour la famille royale. Le roi a été remplacé par l’ancien prince Salman, qui souffre de sénilité et de démence, et aura beaucoup de difficultés à régner sur le pays. La bataille pour sa succession vient de commencer. Des tribus rivales se disputent le pouvoir, après plusieurs décennies d’exclusion. Les évènements au sein des frontières saoudiennes se multiplieront, s’intensifieront, et auront de lourdes conséquences. Les pressions en faveur d’une réforme seront plus fortes que jamais.


[Compter sur les États-Unis pour faire croître les tensions dans cette monarchie de droit divin afin de la ramener docile dans le giron américain. Robert Bibeau]



L’Allemagne a fait une offre d’union commerciale à la Russie, qui mettrait de côté le pacte commercial transatlantique contrôlé par les États-Unis. Lors du Sommet économique de Davos, la chancelière allemande a offert une union commerciale à la Russie, et implicitement rejeté le Partenariat de commerce et d’investissement transatlantique avec les États-Unis. Le plus ironique, c’est que Merkel a proposé une union similaire à celle que la Russie et la Chine ont établie au cours de ces deux dernières années, connue sous le nom de Zone d’échange eurasiatique. L’Allemagne cherche clairement à quitter l’Union européenne.

[Surveiller notre article sur Les7duQuébec à propos de ce traité TTIP. Les sceptiques commencent-ils à comprendre que l’alliance atlantique a pour adversaire véritable l’alliance Chine-Russie et non pas l’Ukraine, la Syrie, ou Daesh? Dans ce combat les É.-U. risque de voir leur propre alliance s’effriter. Les puissances économiques impérialistes ont tendance à s’acoquiner avec celui qu’elles perçoivent comme le gagnant probable de la concurrence. Les partisans de Poutine-Président seront bientôt les amis de Merkel-chancelière (sic). Ça fait quoi d’être emberlificoté par son pot Vladimir ? Robert Bibeau]

crise3

Le policier financier allemand BaFin n’a pas pu apporter de preuves de la manipulation du marché de l’or. Du point de vue de Deutsche Bank. Cette décision représente un pas en arrière pour le camp qui s’oppose à la corruption des marchés des obligations, des taux de change et de la comptabilité bancaire. Les conséquences en seront nombreuses, et forceront l’arrivée de marchés plus justes. La manipulation des marchés ne semble jamais prendre fin. En Allemagne, deux camps s’opposent. Les politiciens sont dominés par l’élite bancaire, bien que des voix se fassent entendre en provenance des ministères. Les capitaines industriels gèrent l’aspect commercial, et cherchent à éviter des dommages économiques profonds. L’alliance américaine ne fonctionne plus au bénéfice des Allemands. Le camp industriel va prévaloir, mais seulement après une longue bataille, qui présentera un certain nombre de valeurs inconnues.


[Totalement d’accord avec cette prédiction de l’économiste sauf l’hypothèse de «l’arrivée de marchés plus justes», cela ne surviendra jamais sous le capitalisme. Robert Bibeau].



Les Suisses ont installé un centre d’échange de renminbis à Zürich. Une compétition intéressante est sur le point de faire son apparition, alors que Londres, Zürich et Francfort se confronteront pour le contrôle du flux financier de renminbis (Chine). Alors que Londres possède l’avantage de la tradition et que Zürich a l’avantage du prestige, les Allemands ont été sélectionnés par le Kremlin et par Pékin pour servir de berceau pour le lien de l’Europe avec l’Asie. Les liens industriels de la Russie et de la Chine s’étendront au travers de l’Allemagne, en parallèle à une croissance des échanges et des investissements.
china

[Que ceux qui ont des oreilles entendent. Les Suisses, plus perspicaces que tous les autres banquiers savent déjà que l’économie mondiale termine son époque du dollar étalon – et s’engage dans l’ère du yuan renminbi chinois accompagné de l’or étalon. Pour le prolétariat mondial aucun changement. Robert Bibeau].



Les détails relatifs à l’extension du pipeline de Gazprom au travers de la Turquie ont été révélés. Il passera par la mer Noire, et les volumes ont été indiqués dans les plans. Gazprom a soudainement décidé d’exclure l’Ukraine de son projet de construction de pipeline, qui ne passera finalement pas par l’Europe de l’Est, ou les pots de vin du gouvernement américain, les menaces et les entreprises corrompues s’acharnent à bloquer ses projets. Le pipeline passera désormais au travers de la Turquie, et un centre sera installé sur la frontière grecque. Il a été baptisé Turque Stream. La construction du pipeline prendra environ 18 mois. D’ici là, les nations européennes devront trouver un moyen de se connecter à ces lignes pétrolières et d’éviter la catastrophe imminente de leur alliance destructrice avec les États-Unis.


[Les analystes en herbes doivent prendre en considération que cette entente Russie-Turquie survient alors que la Turquie soutient les djihadistes qui attaquent Bachar al Assad en Syrie alors que la Russie supporte Bachar et son gouvernement. Le cynisme des politiciens bourgeois n’a aucune limite. Nous le répétons depuis des mois, le Capi di Capo étant chancelant (USA), le désordre s’installe dans sa confrérie impérialiste et tout comme l’Arabie Saoudite, la Turquie prend ses distances et fouines du côté de l’impérialisme russo-chinois – toujours prête à redéfinir ses alliances impérialistes. L’argent a l’odeur du sang prolétarien rien de moins. Robert Bibeau].



L’économie américaine a enregistré une forte baisse en matière de commandes. La liste de licenciements et d’annulation de projets aux États-Unis, au Canada, en Angleterre et en Europe faisait six pages de longues en janvier. Il s’agit d’une véritable procession de faillites d’entreprises et d’échecs de politiques monétaires et économiques. L’économie américaine est frappée par une récession qui dure depuis plusieurs années. Le QE aggrave la détérioration économique. Un certain nombre de corporations ont recours à des licenciements de masse, la plus récente ayant été IBM. Les grosses banques et les firmes liées au domaine de l’énergie dominent ce genre d’actualité.


[Étrange, ici au Canada et aux États-Unis, les pseudo économistes (véritables propagandistes de la désinformation) racontent que l’économie américaine a rebondi et que les USA seraient favorable à la baisse du prix du pétrole afin d’éreinter la Russie et l’Iran alors que c’est l’économie américaine qui subit les contrecoups des décisions des Princes saoudiens. Il n’y a pas pire aveugle que celui dont la vue est obstruée par les visières du dogmatisme. Robert Bibeau]



Les évènements se succèdent à une vitesse étourdissante. Il n’est absolument pas possible d’anticiper qu’elle sera le prochain évènement à paraître, mais nous pouvons être certains que quelque chose se produira tous les deux à trois jours, quelque chose d’important, qui aura des conséquences extrêmes. En plus des évènements cités plus haut, le secteur du pétrole et du gaz de schiste américain ferme ses portes, sans aucun évènement vers lequel pointer le doigt. L’implosion de la dette de schiste est imminente. Les dommages n’en seront que plus grands au fil du temps. L’année 2015 a commencé sur une explosion insoutenable, comme je m’y attendais. Notez qu’aucun des évènements cités plus haut ne concerne les BRICS. Leur mouvement renforcera la transition de paradigme et forcera le retour à un étalon or. Puisque les banquiers américains et britanniques contrôlent le secteur financier et les devises Forex, les obligations souveraines et les systèmes bancaires, l’Orient fera tout son possible pour raviver l’étalon or.



[Ce que ne dit pas cet économiste c’est que toutes ces tensions internationales peuvent mener à une troisième guerre mondiale dont les prolétaires de la Terre feront les frais. Révolution ou guerre, j’ai le regret de dire que ce sera fort probablement la guerre qui mènera à la révolution…encore une fois. Robert Bibeau].





http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=4541
Lien URL de l’article : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-les-evenements-s-accelerent-et-le-chaos-approche.aspx?article=6320111600H11690&redirect=false&contributor=Jim+Willie+CB.

MANIFESTE DU PARTI OUVRIER POUR COMPLÉTER VOTRE ANALYSE http://www.publibook.com/librairie/livre.php?isbn=9782924312520



Admin
Admin

Messages : 173
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 58
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur http://declin-imperialiste.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum